Recette de Pancakes Sans Gluten Dégoulinants de Protéine au Chocolat

Après avoir lu cet article, vous n’aurez qu’une seule envie:

Courir à votre cuisine pour vous préparer la recette qui va suivre.

C’est quelque chose que j’ai “bricolé” d’abord pour ma fille.

Comme elle raffole des pancakes au petit déjeuner, j’ai cherché une recette de pancakes sans gluten. Une alternative saine aux produits de grande surface bourrés de sucre et autres additifs.

D’une façon générale, évitez à vos enfants les produits du commerce ciblant les enfants. Ces produits ont un goût agressif qui peut déclencher une dépendance chez l’enfant, tout en le désintéressant des fruits et légumes (au goût plus subtil).

J’ai donc contacté Stéphanie, du blog Réglisse et Marmelade pour lui demander comment elle ferait des pancakes sans gluten, ni lactose ni levure.

Voici ce que ça a donné, sur ses conseils:

Pancakes sans sucre, sans gluten, sans lactose, sans levure
Pancakes sans sucre, sans gluten, sans lactose, sans levure

C’est vite fait et ma fille ADORE. Mission accomplie.

Mais j’ai voulu aller plus loin…

Vu que je mange pratiquement rien la journée, je cherche toujours des moyens sains et pratiques de faire le plein de nutriments en 1 seul repas.

Mon idée était de rendre cette recette plus calorique et plus riche en protéines. Et ça a donné la Recette de Pancakes Sans Gluten Dégoulinant de Protéine au Chocolat!

Pancakes sans gluten ni lactose, recouvert de whey au chocolat-coco
Pancakes sans gluten ni lactose, recouvert de whey au chocolat-coco

C’est vite fait, ça change des shakes… et le résultat est à TOMBER PAR-TERRE!

Ceux qui veulent prendre de la masse doivent trouver des moyens d’augmenter leurs apports en protéines et leur charge calorique, de façon saine.

C’est exactement ce que permet cette recette.

Vous pouvez aussi très bien en faire un dessert. Le sarrasin apporte une plus grande satiété que la farine de froment. Surtout si vous la couplez à des bonnes protéines.

Voici la recette en 10 minutes:

Pourquoi vous DEVEZ essayer cette recette?

Cette recette peut vous intéresser pour les raisons suivantes:

  • Sans gluten de blé: grâce à la farine de sarrasin. Tout le monde gagnerait à virer le gluten de son alimentation. Je dis bien tout le monde
  • Sans lactose (au moins les pancakes): j’utilise soit du lait d’avoine, soit du lait de riz. Évitez le lait de vache UHT conventionnel
  • Riche en protéines: j’utilise de la whey sans additif chimique
  • Riche en bons glucides: il vaut mieux les manger en fin de repas pour réduire leur impact glycémique. Si vous faîtes du jeûne intermittent, évitez d’en manger tôt dans la journée car ça rompt le jeûne, direct

La recette, étape-par-étape

Étape 1: Les pancakes sans gluten

Ingrédients (pour 10-12 pancakes):

  • 1 verre de farine de sarrasin (blé noir)
  • 1 verre de lait d’avoine ou lait de riz
  • 2 œufs bio entiers
  • Huile de coco vierge biologique (pour graisser la poêle)

Préparation:

  1. Verser tous les ingrédients dans un cul de poule
  2. Mélanger avec un fouet jusqu’à ce que la pâte soit homogène
  3. Verser 1/2 louche de pâte au milieu d’une poêle bien chaude graissée avec un peu d’huile de coco
  4. Après le 1er pancake, la poêle est bien chaude et il n’y plus besoin de remettre d’huile normalement

Conservation:

Mettre les pancakes dans une petite assiette recouverte de papier d’aluminium en chassant un maximum d’air.

Se conserve 3 jours au réfrigérateur.

Une fois que vous avez vos pancakes, empilez-en 2 ou 3 dans une autre petite assiette et passez à l’étape 2.

Étape 2: La protéine dégoulinante au chocolat

Ingrédients:

Préparation:

  1. Mettre la whey dans un bol et verser le lait de coco
  2. Mélanger en ajoutant un peu de lait de coco si besoin, jusqu’à obtenir la consistance désirée
  3. Verser sur la whey dégoulinante sur les pancakes
Recette de pancake sans gluten dégoulinant de protéine au chocolat
Recette de pancake sans gluten dégoulinant de protéine au chocolat

Ultra simple. Ultra bon.

Testez et revenez ici pour témoigner :-)

À Ceux Qui Veulent Aider Leur Conjoint À Perdre du Poids (en Évitant le Divorce)

Vous l’aimez comme au premier jour, mais une chose vous chagrine.

Votre amour va au-delà du physique, pourtant vous remarquez que physiquement, votre conjoint n’est pas tout à fait comme au début.

Il ne s’agit pas de rides ni de cheveux blancs – qui ont clairement leur charme, au passage.

Il s’agit plutôt de “poignées d’amour”, de bourrelets, de bide

Soyons francs, même si l’amour est plus fort que la graisse, on aimerait que celui ou celle avec qui on partage sa vie reste en forme et en bonne santé.

Dans cet article vous verrez comment influencer votre conjoint pour l’aider à perdre du poids et retrouver la forme de ses 20 ans sans imposer quoi que ce soit.

Tout d’abord, il y a une chose que vous devez absolument éviter si vous voulez que votre conjoint perde du poids:

Erreur #1: Imposer votre choix

C’est vraiment la dernière chose à faire. Si vous imposez un style alimentaire à votre moitié, vous allez créer une résistance.

Peut-être que ça marchera avec l’enthousiasme du début, mais avec le temps, les frustrations vont se faire sentir. Et votre relation va forcément en pâtir.

N’imposez rien, vous allez voir que vous pouvez faire beaucoup mieux que ça, mais juste avant, une 2ème mise en garde…

Erreur #2: Dévaloriser votre conjoint en pointant du doigt son surpoids

Aidez votre conjoint à perdre du poids sans imposer votre choix
Aidez votre conjoint à perdre du poids sans imposer votre choix

C’est peut-être pire que d’imposer. J’aurais pu le mettre en premier… Bref, ne faîtes pas ça non plus…

Dévaloriser l’autre en mettant en lumière son surpoids peut empirer les choses et même dégrader votre couple.

S’il est en surpoids, votre conjoint le sais, même s’il ne veut pas le voir.

Ça s’appelle l’ignorance volontaire. Et c’est un pouvoir énorme…

C’est l’ignorance volontaire qui fait que les gens continuent de manger au fast food – et d’y emmener leurs enfants – alors qu’ils savent que c’est néfaste.

C’est l’ignorance volontaire qui fait que les gens continuent de fumer alors qu’ils savent que le tabac tue 200 personnes par jour, juste en France1.

C’est l’ignorance volontaire qui vous empêche de décider de perdre du poids maintenant alors que vous savez qu’il faut faire quelque chose.

Alors comment faire pour inciter votre conjoint à perdre du poids sans imposer quoi que ce soit?

Conseil #1: Montrez l’exemple

Peut-être que vous êtes mince et en forme vous-même.

Vous aimeriez que votre conjoint prenne son alimentation et sa santé en main pour retrouver la forme de ses 20 ans.

La meilleure chose à faire dans ce cas est de montrer l’exemple:

  • Mangez sain vous-même
  • Rendez-vous indisponible quelques minutes par jour pour faire une séance de sport en précisant bien que votre moitié est la bienvenue
  • Faîtes une mini-routine matinale devant votre conjoint, chaque jour (squats, pompes, etc…)
  • Refusez gentiment de vous faire re-servir des aliments “problématiques” (“Non merci baby, les patates ça suffit pour aujourd’hui :-)”)
  • Montrez-lui que vous avez encore la pêche quand votre conjoint dit qu’il est “crevé”

Un exemple perso:

Quand je fais les courses, je ramène très rarement de la “malbouffe”.

Au début, ma compagne me grondait faisait gentiment remarquer que je ne ramenais jamais rien de “fun” (tablette de chocolat, bonbons, sodas, desserts…).

Et pour tout vous dire, j’ai même eu droit à une scène!

J’ai simplement fait comprendre à ma compagne que, si elle voulait des aliments “fun” elle pouvait les acheter elle-même. Mais qu’avec moi, rien de malsain ne s’ajoutera dans les placards de la cuisine.

Maintenant c’est quelque chose de parfaitement admis. À tel point que ma compagne n’achète quasiment plus de choses malsaines. C’est devenu occasionnel.

Avec le temps, vous allez influencer positivement votre conjoint qui se mettra à corriger son comportement sans s’en rendre compte.

Le plus important est de ne mettre aucune pression extérieure. C’est lui (ou elle) qui doit se motiver tout seul.

Montrez l’exemple, le reste viendra naturellement.

Conseil #2: Encouragez-le

Si vous appliquez le conseil #1 et que vous êtes attentif et vous remarquerez certaines choses.

Peut-être que vous surprendrez votre conjoint en train de refuser les petits gâteaux que votre mère propose systématiquement avec le café.

Ne faîtes surtout pas l’erreur de tourner ça à la dérision en disant un truc du genre:

“Ouh là là! Monsieur refuse les gâteaux!”

“Ouh là là! Monsieur fait attention à sa ligne!

“Ouh là là! Monsieur… ah ben tu manges les gâteaux, finalement?”

Vous voyez le truc…

Si votre ami fait des efforts pour arriver à un résultats vous devez l’encouragez en mettant en lumière les changements positifs qui arrivent. Rien n’est plus motivant que les résultats tangibles, chiffrés, même.

Donc pour résumer:

Si vous voulez que votre conjoint perdre du poids et retrouve la forme qu’il avait lors de votre première rencontre…

  • N’imposez rien
  • Ne dévalorisez jamais
  • Montrez l’exemple
  • Encouragez-le
  1. Source: Catherine Hill. Épidémiologie du tabagisme in La Revue du Praticien, insee,  Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, Ligue nationale contre le cancer

Pourquoi “On peut manger de tout, avec modération” est une Pure Connerie

S’il y a un conseil qui revient souvent dans les médias – aussi bien de la part de nutritionnistes que du ministère de la santé – c’est bien:

On peut manger de tout, avec modération.

Je suis venu mettre un terme à ce non-sens.

Pas de junk food. De la vraie nourritureDans cet article vous allez voir pourquoi ce principe vous empêche d’être au top de votre forme et de votre concentration.

Le problème est que nous sommes cernés par les produits industriels en tout genre.

Des barquettes-repas.

Des lunch box.

Des fast food.

Ces produits sont omniprésents dans les médias, les supermarchés et même sur la route.

Là où ça devient grave c’est quand des nutritionnistes intègrent certains de ces “aliments” dans le cadre d’un régime dit “équilibré”. Le tout est d’en manger “avec modération”

La vérité est que notre corps a été programmé pour assimiler de la vraie nourriture, pas des nutriments de synthèse. Que ce soit des vitamines, des minéraux, des saveurs… tous ces éléments doivent provenir de vrais aliments.

Les industriels utilisent toutes sortes d’artifices chimiques pour obtenir différents effets. Par exemple:

Comment faire baisser artificiellement le nombre de Kcal d’un produit?
Réponse: en coupant le sucre avec de l’édulcorant artificiel (style Sucralose, aspartame ou acésulfame-K).

Comment faire baisser artificiellement l’indice glycémique d’un aliment vendu comme “sain”?
Réponse: en remplaçant le sucre par du fructose industriel (une des pires substances que vous puissiez absorber).

Comment faire en sorte que vous vous souveniez d’un plat en particulier pour que vous rachetiez le même lors de vos prochaines courses?
Réponse: en y mettant des arômes et surtout du GMS (Glutamate Monosodique, pire que le fructose).

Ce que les gens ne réalisent pas c’est que même à petite dose, les édulcorants artificiels et le sucre peuvent causer une résistance à l’insuline.

Votre capacité à brûler les graisses est compromise et il faudra plusieurs jours de jeûne intermittent pour régler ça.

Voir la vidéo sur le jeûne intermittent

Les industriels doivent faire face à une concurrence colossale. Pour que leur business soit florissant, il doivent faire en sorte que vous achetiez et surtout rachetiez leurs produits.

Et pour ça ils y mettent les moyens.

Comment les plats industriels sont fabriqués pour vous rendre accro

Pour les industriels, le profit passe bien avant la santé publique.

C’est pourquoi on retrouve plusieurs sortes d’additifs chimiques dans les plats industriels. Le but est de déclencher une réaction dans votre cerveau et provoquer une dépendance.

Bien sûr, le matraquage publicitaire est là pour enfoncer le clou et vous faire acheter à nouveau même si vous savez que c’est mauvais.

S’ils en font la pub à la télé, ça ne peut pas être si mauvais pour la santé!

…c’est ce que pensent beaucoup de monde.

La vérité est que l’industrie agro-alimentaire et pharmaceutique ne peuvent pas se permettre de vendre des produits naturels.

La raison est qu’un produit naturel est impossible à déposer. N’importe quel fabricant peut créer un produit similaire à partir des mêmes ingrédients puisque ceux-ci sont dans la nature et plouf… fini le monopole.

Les industriels sont obligés d’y inclure leur formule chimique, leur technologie brevetée, leur mélange secret… tout ça pour avoir un produit non-copiable.

Quand faut-il faire preuve de modération?

Là où la modération est importante, c’est avec les produits… naturels.

En fait, certains aliments reconnus comme bénéfiques peuvent devenir moins bénéfiques s’ils sont mangés en trop grande quantité.

C’est le cas des édulcorants naturels comme le miel cru fermier. Le miel cru a un haut pouvoir sucrant et contient des vitamines et des enzymes – contrairement au miel des grandes surfaces, sur-cuit et dénué de toute valeur nutritive hormis le sucre.

Le miel cru est un bon aliment pour sucrer vos plats, à 2 conditions:

  • Il faut en mettre peu (visez 1 cuillère à café par portion)
  • Il ne faut pas faire cuire le plat (sinon le miel n’est plus cru!)

Si vous mangez trop de miel, vous risquez des problèmes de résistance à l’insuline, et donc de gestion de poids.

Écarts, cheat meals & cheat days

J’avais déjà donné mon avis sur les cheat days dans cet article.

Les cheat days (jours de triche, en anglais) sont perçus comme l’occasion de compenser toutes les frustrations liées à un régime restrictif. Mais pour la plupart des gens, les cheat days sont l’occasion de manger des aliments potentiellement toxiques. Comme si le corps allait fermer les yeux sur cet… triche.

À moins de faire partie d’une communauté de hippies lobotomisés new age, vous avez des amis qui mangent de la nourriture industrielles.

Et peut-être que vous n’avez pas envie d’imposer votre style alimentaire lorsque vous les invitez (c’est le cas en France, mais je sais que pour les Américains, imposer son régime ou venir avec son propre plat lors d’une invitation est bien vu).

Si vous devez faire un écart, faîtes-le. Ce ne sera pas un échec. Le tout est de le faire de façon consciente et de revenir un style alimentaire plus sain.

Moi-même il m’arrive parfois de manger des sucreries.

D’ailleurs, j’écris ces lignes juste après les fêtes de Pâques et j’ai un peu honte en pensant à la quantité de chocolat entassée dans le placard de ma cuisine.

Je me sens un peu comme un dealer de drogue qui a 150 000€ à blanchir…

Quand je mange des sucreries, je peux observer l’effet que ça a sur moi. Et le résultat est sans appel:

  • Perte de concentration
  • Perte de motivation
  • Faim…
  • Envies de plus de sucre

Les fêtes de Pâques sont des occasions.

Les fêtes de Noël sont des occasions.

Un cheat day ou cheat meal par semaine n’est pas une occasion, c’est une habitude (une version gentille de l’addiction).

Et quand vous ajoutez les apéros, les pots de départ et autres, il n’y a plus d’occasions.

Ça devient votre mode de vie.

Tout ça pour dire que vous ne devez pas tolérer que des substances nocives entrent dans votre corps parce que le-fast food-c’est-pratique-pas-cher-et-amusant-pour-les-enfants.

La modération ne compense pas les effets de la malbouffe malgré ce qu’on vous fait croire.

Soyez INTRAITABLE sur la qualité de ce que vous mangez et buvez.

Pourquoi vous Restez Gras, Mou et Fatigué (et Comment Changer ça Aujourd’hui)

Cette fois-ci c’est décidé, vous vous reprenez en main!

Vous voulez perdre du poids.

Vous voulez peut-être prendre du muscle et oublier ce corps de “crevette”.

Junk food

Avec les horaires de travail qui s’étirent, les tâches ménagères, les courses, etc… il reste peu de temps pour s’occuper de son alimentation et son entraînement.

Et les conséquences sont là: surpoids, manque d’énergie, manque de motivation, signes de dépression… plus les années passent et plus vous devenez gras, mou et fatigué…

Alors vous cherchez des solutions faciles, rapides et pas chères.

C’est là que les industriels sortent leurs solutions miracles:

  • gadgets fitness
  • barres protéinées
  • machines
  • cours collectifs

Tous les moyens sont bons pour vous faire dépenser de l’argent dans une “nouvelle solution”. Chaque année une nouvelle technologie brevetée arrive sur le marché pour vous faire mincir ou vous donner plus de muscle sans effort.

Pourtant, l’homme n’a pas évolué grâce à la technologie. Pour survivre et croître, l’homme doit faire face à des challenges et des épreuves parfois difficiles.

C’est cette difficulté qui fait de nous des humains. Des êtres d’adaptation. Et c’est justement cette difficulté qu’on veut éviter à tout prix.

On cherche la pilule-miracle qui va nous guérir de tous les maux.

On cherche la machine à abdos qui va nous donner une tablette de chocolat avec le minimum d’effort.

On cherche l’intervention chirurgicale qui va nous faire perdre du poids sans renoncer à ses mauvaises habitudes alimentaires.

La solution de facilité.

Pourtant vous savez que pour progresser vous devez passer par la douleur. Et plus c’est douloureux, plus ça en vaut la peine.

Regardez les unités d’élite de l’armée, les pilotes, les commandos.

Regardez les athlètes, les médecins, les avocats…

Pour acquérir leurs certifications ou leurs compétences, ces gens ont dû passer des concours, des tests ou des études.

Si vous voulez ajouter 10kg à votre bench press, vous devez augmenter l’intensité de votre entraînement. Vous devez augmenter la douleur.

Rien que pour venir au monde, vous avez dû passer une épreuve douloureuse.

La douleur fait partie de la vie.

Je ne vous dis pas de passer au masochisme. Je vous propose plutôt un retour aux sources. Écoutez vos instincts, plutôt que les médias.

Vos sens et vos instincts sont entravés par des années de consumérisme à outrance.

Mais vous pouvez faire quelque chose pour changer ça, dès aujourd’hui.

J’ai 3 conseils à vous donner:

Si vous voulez apprendre à écouter votre corps, donnez-lui l’occasion de vous “parler”. Voici comment faire:

Repoussez l’heure de votre premier repas.

Si vous avez l’habitude de prendre un petit déjeuner, sautez le petit déjeuner. Tous les jours de la semaine.

Oui, vous aurez faim les premiers jours. 1ère douleur. Profitez-en pour analyser cette douleur et écouter vos sens.

Vous allez devenir plus sensible aux odeurs, aux bruits. Vous serez en recherche de vraie nourriture.

Ça prend du temps car le marketing est féroce. Les industriels vont tout faire pour que vous repassiez aux lunch boxet au fast-food surtout le midi.

Faîtes plutôt ceci:

Le midi, mangez léger.

Évitez les féculents comme le pain et les pâtes. Ces aliments sollicitent trop de digestion, massacrent votre concentration et stoppe net le brûlage des graisses.

Pendant la journée vous avez besoin de toutes vos ressources pour vous concentrer, créer et prendre des décisions.

Privilégiez des protéines rapidement assimilables et en petite quantité. En faisant ça vous garderez votre énergie pour le reste de la journée.

Vous pouvez manger entre les repas. Tant que vos en-cas sont des aliments frais et non sucrés, vous n’aurez pas de problème.

Faîtes de l’exercice intelligemment.

Il ne s’agit pas de bouger dans tous les sens en espérant faire couler quelques gouttes de sueur. Il faut poser un vrai challenge à vos muscles.

Prenez une charge (un haltère, un kettlebell, une barre) et soulevez-la. Plusieurs fois. Entraînez-vous avec des charges le plus souvent possible et faîtes des séances de 20 à 45 minutes.

C’est assez pour déclencher différents mécanismes comme la croissance musculaire, l’entraînement du système nerveux, mais sans saccager vos hormones.

L’homme a survécu en faisant des efforts brefs et intenses. Pas en faisant des marathons. Lorsqu’il fallait échapper à un prédateur, le sort était réglé en quelques secondes:

Soit la proie (l’homme) arrivait à échapper au prédateur en sprintant jusqu’à un arbre à escalader. Soit il se faisait dévorer.

Laissez tomber le jogging, prenez un kettlebell et faîtes des swings ou des press. Quand votre entraînement devient facile, augmentez l’intensité en changeant 1 paramètre à la fois:

  • augmentez la charge
  • réduisez vos temps de repos
  • augmentez la longueur de vos séries

Tout ça en maintenant vos séances sous les 45 minutes.

Pas le temps de vous entraîner, vous dîtes?

Trop de travail?

Puisque le travail est si important à vos yeux, laissez-moi vous dire une chose:

Vous serez meilleur au travail si vous faîtes plus d’exercice.

L’exercice n’entraîne pas que les muscles. C’est aussi votre système nerveux qui s’améliore en augmentant l’intensité des signaux muscles-cerveau.

Vous réfléchirez plus vite. Vous prendrez de meilleures décisions. Vous présenterez mieux auprès de vos collègues, de vos clients, de votre hiérarchie.

Survivre activement ou mourir passivement – Ori Hofmekler (auteur de The Warrior Diet)

La Recette Prise de Masse en 5 Minutes: la Smart Bomb Pro

La recette qui suit va vous aider à faire le plein de bonnes calories pour prendre de la masse. Cet en-cas (qui peut servir de dessert) est bourré de fibres et de protéines.

BOOM! Une recette prise de masse en 5 minutes à manger à la petite cuillère

Si vous voulez prendre de la masse, vous avez besoin de (beaucoup) de protéines et de calories de qualité. Quand on n’a pas un gros appétit, le challenge est de trouver un moyen de manger beaucoup mais sans se forcer.

Il existe bien des gainers en vente dans les boutiques de diététique. Ces produits clament un gain de muscle rapide. Le problème est que ce type de produit contient souvent du sucre et des additifs néfastes pour la santé.

Vous pouvez prendre de la masse avec ce genre de gainer, mais ce sera surtout de l’eau et du gras.

Une autre solution est de faire votre propre gainer-maison en partant d’une bonne whey à laquelle vous ajoutez vos propres ingrédients.
C’est mieux, mais ça reste un shake: froid et liquide.

Comment changer ?

Quand je veux prendre de la masse, j’emporte toujours 1 ou 2 en-cas riches en protéines et fibres.
Avant je prenais des shakes et puis un jour j’ai voulu changer un peu.

Après quelques essais dans ma cuisine j’en suis arrivé à bricoler quelque chose de super bon, super riche et qui se mange à la petit cuillère.

Je appelé cette recette prise de masse la “Smart Bomb protéinée”.

Pourquoi? 3 raisons à ça:

  • Elle contient beaucoup de protéines (facile)
  • Elle doit être mangée au bon moment
  • Je trouve ce nom cool

Le résultat m’a littéralement scotché.

Si vous trouvez les flocons d’avoine fades, cette recette va vous les faire adorer.
Si vous en avez marre de boire votre whey, préparez-vous à goûter quelque chose de différent.

Pour fabriquer votre Smart Bomb Pro dans votre cuisine, suivez la recette:

Smart Bomb Pro: la recette de 5 minutes

Ingrédients (pour 1 en-cas/dessert):DSC02787

  • 1 dose de whey nature ou cacao
  • 4 cuillères de flocons d’avoine
  • Lait de coco
  • Gingembre
  • Eau (un peu)
  • Poudre de cacao (si la whey est nature)

Ustensiles

  • Petite casserole
  • Cuillère en bois
  • Cuillère à café
  • Bol
  • Contenant (pour le transport)

PréparationDSC02788

  1. Faîtes chauffer un fond d’eau dans la casserole
  2. Ajoutez les flocons d’avoine
  3. Mélangez avec la cuillère en bois pour saturer tous les flocons en eau et laisser chauffer à feu doux
    Si ça devient trop sec: ajoutez 1-2 cuillères à soupe d’eau
    Si ça devient pâteux: ajoutez 1-2 cuillères à soupe de flocons d’avoine
  4. Dans un bol: versez un fond de lait de coco
  5. Ajoutez 1 dose de whey
  6. Ajoutez 1/2 cuillère à café de gingembre
  7. Mélangez la préparation jusqu’à ce qu’elle devienne homogène
  8. Ajoutez lait de coco ou whey de façon à avoir une texture proche de la crème dessert.
  9. Une fois que les flocons d’avoine paraissent légèrement croustillants, sortez-les de la casserole et mettez-les dans votre contenant. Laissez refroidir un petit peu.
  10. Versez la préparation coco-whey sur les flocons d’avoine

 Smart Bomb Pro

Cheat Day: Bon ou Mauvais ?

Le “cheat day”… C’est un peu le Saint Graal des régimes modernes.

De nos jours, un régime doit avoir un cheat day pour être vendeur. Un “repas-plaisir”, un jour de triche, un écart…

Sur le papier, l’idée est séduisante. Mais au final, est-ce vraiment bénéfique ? Ma réponse…

[Read more…]

5 Stratégies pour Éviter une Prise de Poids Pendant les Fêtes

buche de noelC’est bientôt Noël!

Pour beaucoup de personnes, repas de fêtes = prise de poids.

Et ça se comprend. Les repas de fêtes sont souvent extrêmement riches en sucres et la prise de poids est quasi-certaine. Certains gagnent même 2-3 kilos dès le lendemain du repas de fête et culpabilisent.

Dans cet article vous verrez: 1. Pourquoi ce n’est PAS grave. 2. Comment une prise de poids à court et long terme, grâce à 5 stratégies que vous pouvez utiliser dès maintenant.

Mais avant, une petite mise au point…

[Read more…]

Probiotiques: Bien Digérer Et Perdre Du Poids Naturellement

Depositphotos_6989180_originalNos intestins sont notre 2ème cerveau.

C’est ce que pensent les scientifiques. C’est dire si bien digérer est important.

Dans cet article, vous verrez comment bien digérer et perdre du poids naturellement grâce aux probiotiques.

Vous verrez aussi comment trouver les sources naturelles de probiotiques, et comment les utiliser pour vous détoxifier.

Problème: vous êtes bourré de bactéries !

En fait, ce n’est pas ça le problème. Votre système digestif est colonisé par des organismes vivants (bactéries), et c’est tout à fait normal.

Mais il y a les bonnes bactéries (probiotiques) et les mauvaises bactéries.

Les bonne bactéries participent au bon fonctionnement de l’organisme en renforçant votre système immunitaire, et en assurant une bonne digestion.

Les mauvais bactéries font tout le contraire.

Le but du jeu est donc d’avoir beaucoup plus de bonnes bactéries que de mauvaises. C’est la clé d’une bonne santé.

Mais les études ont confirmé que beaucoup de personnes ont plus de mauvaises bactéries, que de bonnes. C’est ÇA le problème.

Ce qui est intéressant, c’est que les personnes sujettes à des problèmes de poids ont souvent aussi des problèmes de digestion. Des études étude récente ont trouvé un lien entre la gestion de poids et la digestion (j’en reparle plus bas).

La solution est simple:

Solution: Avant de chercher à perdre du poids, améliorez votre digestion.

Les problèmes de digestion sont extrêmement courants aujourd’hui:

  • Constipation
  • Diarrhée
  • Maladies cœliaques

Beaucoup de gens vivent des années avec ces problèmes. C’est même devenu “normal” pour certains.

Ce n’est pas le genre de vie que vous voulez avoir.

Une bonne digestion est synonyme de bonne santé. De plus, améliorer sa digestion est la clé pour perdre du poids pour beaucoup de personnes. C’est ce que révèle cette étude.

Télécharger la fiche-pratique N°1: “Perte de masse graisseuse”

3 étapes pour améliorer sa digestion

Il faut bien comprendre que la digestion dépend du rapport entre les bonnes bactéries et les mauvaises bactéries contenues dans nos intestins.

Et, avant de chercher à améliorer sa digestion en renforçant ses bonnes bactéries, il faut déjà empêcher les mauvaises bactéries de se développer.

C’est pourquoi la première étape pour améliorer sa digestion est la suivante :

Étape 1: Évitez les aliments transformés

Virez de votre foyer tous les plats industriels, les “nouvelles recettes”, les aliments emballés dans un package avec une liste d’ingrédients trop longue.

Ces aliments nourrissent les mauvaises bactéries et leur permettent de se développer, au détriment des bonnes.

Revenez à la vraie nourriture. Des aliments entiers: fruits, légumes – frais, ou même surgelés – viande, poissons, œufs, fruits à coque, légumineuses, etc…

Ensuite seulement, passez à l’étape 2:

Étape 2: Consommez des sources de probiotiques

Certains aliments sont préparés par un procédé de fermentation.

Cette fermentation permet aux bonnes bactéries de se développer, et de coloniser nos intestins après avoir été mangées.

Quelques exemples d’aliments riches en probiotiques :

  • Les légumes fermentés: choucroute, cornichons, carottes fermentées, oignons fermentés…
  • Les laitages de haute qualité, à base de lait cru
  • Fromage au lait cru
  • Yaourts nature sans sucre (avec ferments lactiques)
  • Kéfir de lait
  • Tempeh (soja fermenté)
  • Kimchi (préparation Coréenne à base de légumes fermentés)

Oubliez les produits laitiers industriels dont la pasteurisation a éliminé les probiotiques. Certains produits comme les yaourts contiennent des ferments lactiques qui ont été rajoutés pour donner un aspect onctueux au produit fini.
Mais si vous voulez vraiment de la qualité, allez directement chez le producteur.

Si vous n’avez pas accès à de tels produits, vous pouvez passer à l’étape suivante:

Étape 3: Prendre des probiotiques sous forme de compléments alimentaires

Compléments alimentairesIl existe des compléments alimentaires qui aident coloniser les intestins en bonnes bactéries (probiotiques).

Le problème est que ces compléments ne seront pas efficaces si vous ne suivez pas l’étape #1 (Éviter les aliments transformés).

Une fois que vous avez fait le ménage dans votre alimentation, vous pouvez prendre des probiotiques sous forme de compléments alimentaires.

Il est important de bien les choisir, car la plupart des produits bon marché contiennent des probiotiques qui ne survivent pas dans l’estomac. Et quasiment aucun probiotique n’arrive dans l’intestin.

Voici des exemple de probiotiques de qualité:

Formule Probiotique d’Anastore (gélules)

Contient probiotiques + prébiotiques. Les prébiotiques aident justement les probiotiques à survivre et se développer dans le système digestif.

Pour plus d’info, cliquez ici

Orms Supergreens de Sunwarrior (formule à diluer)

Prébiotiques et probiotiques issus d’herbes volcaniques pures.
C’est un produit cru et sans OGM.

Pour plus d’info, cliquez ici.

Millet Germé et Fermenté aux Probiotiques, de Biogermé (formule à diluer)

Prébiotiques et probiotiques 100% végétaux et biologiques.
Très concentré (1 milliard de probiotiques par gramme).

Pour plus d’info, cliquez ici.

Mon conseil pour rendre les probiotiques plus efficaces

Les probiotiques auront plus de chance de survivre et coloniser votre estomac si vous les prenez ventre vide. Pour ceux qui suivent le jeûne intermittent et une méthode comme instinctIF, c’est facile car la majeure partie de votre journée est passée à jeun, ou presque.

Comme les probiotiques participent à la détoxification de l’organisme, il ont un rôle bénéfique sur le métabolisme de base, l’assimilation des nutriments, et le bien-être général.

Et si manger 1 ou 2 fourchettes de choucroute le matin ne vous dit pas, les compléments alimentaires sont une solution très pratique.

Prenez-vous des probiotiques ?