[Article Invité] Le Régime Paléolithique : Et Si Vous y Pensiez Sérieusement ?

Ceci est un article invité de Romain, du blog Paléo-Fit.fr. Personnellement, je ne suis pas ce mode alimentaire, mais je pense que c’est un bon point de départ pour celui qui souhaite manger sainement. J’espère que cet article vous aidera à mieux comprendre le régime paléo. – Jérémy

 

Bonjour à tous, mon nom est Romain et je suis le créateur du blog PaléoFit dans lequel j’explique comment j’ai fait pour transformer mon physique grâce au mode de vie paléo et SURTOUT comment nous pouvons tous le faire !

 

photo_paleo

 

Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi notre organisme est fait pour manger à la manière paléolithique et comment cela peut vous aider à perdre le gras qu’il vous reste sur le ventre tout en étant en forme et fort comme un chasseur-cueilleur.

 

Laissez-moi vous raconter une histoire, celle d’une hormone qui nous met des bâtons dans les roues…

 

evolution_paleo

 

Avez-vous déjà entendu parler de l’insuline, cette hormone sécrétée par notre pancréas ? Probablement !
Savez-vous maintenant quel est son rôle pour l’organisme ? Il est assez simple, assurer notre survie !

 

Et ce, de plusieurs manières différentes :
  1. En nous permettant de maintenir notre taux de glucose sanguin à un niveau optimal (trop, c’est toxique)
  2. En nous permettant de stocker sous forme de graisses une partie des nutriments que nous avalons au cours de nos repas
Bref, l’insuline est une hormone bien pensée et bienveillante… Mais qui joue en notre défaveur aujourd’hui !
En effet, si cette hormone a permis à nos ancêtres de survivre pendant des millénaires en leur permettant de faire des « provisions », c’est bien elle qui nous empêche aujourd’hui d’atteindre un taux de masse grasse suffisamment bas pour que nos muscles soient saillants, visibles et tracés. SURTOUT en ce qui concerne les abdominaux !

 

Pour résumer de manière simple, plus on mange sucré, plus notre insuline est sollicitée, plus nous stockons de graisses, plus nous grossissons et avons du mal à nous débarrasser de LA couche de gras !

 

Ces aliments que l’on ne soupçonnait pas !

On nous a toujours dit, et ce depuis le plus jeune âge qu’il fallait à tout prix manger des produits céréaliers, des pâtes et du pain pour être en forme et plein d’énergie, pas vrai ?
Posez-vous alors la question suivante : peut-on trouver ces aliments dans la nature, en se baladant ?

 

Non ! Et pour cause, ce sont des produits issus de l’industrialisation, qui ont commencé à voir le jour à la fin du paléolithique (époque à partir de laquelle on a commencé à grossir).

 

Quel rapport avec l’insuline et le régime paléolithique ?

 

J’y viens ! En fait, c’est très simple, ce sont ces produits qui contiennent le plus de glucides ! Du coup, ils sont les plus à même d’élever notre taux de glucose sanguin et ainsi nous faire stocker les glucides sous forme de gras. C’est le même principe avec les sucreries et tout ce qui contient des glucides sous le format industriel et c’est un cercle vicieux.

 

Ressentez-vous les symptômes suivants ?
  • Fringales sucrées occasionnelles où régulières
  • Digestions lourdes et fatigantes
  • Niveaux d’énergie très variables
  • Prise de gras insidieuse
  • Difficultés à perdre de la masse grasse
  • Manque de vitalité
Ne cherchez pas trop loin, cela vient de votre assiette et de l’excès de glucides qu’elle contient à chaque repas !

 

J’étais dans ce cas moi-même il y a plusieurs années, avant de me lancer dans le mode de vie paléolithique, comme je vous comprends. Ce qui m’amène d’ailleurs à vous montrer le rapport entre tout ce que je viens de vous dire et le régime paléolithique.

 

Le rapport entre l’insuline, les glucides et le régime paléolithique :

Savez-vous comment se comportait l’alimentation de nos ancêtres du paléolithique ?
Je vous aide. Voici, en gros, leur pyramide alimentaire !

 

Pyramide Alimentaire Paléo

 

L’avantage de celle-ci ? Simple encore une fois, elle se compose d’aliments naturels, que vous pouviez trouver en faisant votre chasse-cueillette.
Comme la nature a fait les choses bien, tous les aliments que l’on consomme avec le régime paléo en suivant notre « instinct » sont tous pauvres en glucides et exempts de sucres industriels.

 

Du coup, cette alimentation ancestrale laisse votre insuline à un niveau très bas ce qui vous permet entre autres de :
  • Mobiliser les graisses stockées en énergie disponible
  • Avoir des niveaux d’énergie constants
  • Brûler de la masse grasse
  • Construire du muscle plus facilement
Pas convaincu ? Essayez pendant 2 semaines de manger selon la pyramide paléo et constatez les résultats !

 

Nous ne parlons pas uniquement d’un régime, mais d’un mode de vie.

Je ne vous aurais parlé que de la surface visible de l’iceberg en ne vous parlant que de la partie « Régime » du mode de vie paléo.

 

En fait c’est véritablement un mode de vie ! Son objectif ? Nous rapprocher le plus possible de celui de nos ancêtres du paléolithique !

 

Oui, contrairement à ce qu’on nous a appris, ils étaient forts, minces, et en bonne santé, et nous donnent une bien belle leçon de savoir-vivre à nous autres hommes « évolués » !

 

Leur taux de mortalité était élevé, me direz-vous, mais ce n’est que pour deux raisons majeures :
  • Un environnement hostile et qui ne pardonnait pas
  • Pas de médecine et très peu d’hygiène
Rien à voir avec l’alimentation et l’activité physique !

 

Sur PaléoFit, j’apprends à mes lecteurs comment adopter le mode de vie paléolithique et se forger une musculature athlétique et avoir un taux de masse grasse faible en étant en bonne santé.
Pourquoi ne pas venir faire un tour chez moi, vous seriez le bienvenu !

 

Je vous remercie d’avoir lu cet article et je remercie particulièrement Jérémy de m’avoir permis de venir publier ici !

 

Cet article vous a plu ?

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir des conseils pour mieux manger, mieux dormir, et vous bâtir un physique d'acier.

Comments

  1. Jerome says

    Bonjour Romain,
    Article très intéressant sur le rôle de l’insuline et les conséquences néfastes de notre alimentation moderne qui génère des problèmes d’obésité dès le plus jeune âge.

    Comment organise tu ton alimentation pour supprimer le pain, quels substituts proposes tu?

    Au plaisir de te lire, Jérôme

  2. maigrir à Paris says

    En plus d’être bon pour notre ligne, le niveau d’insuline est aussi bon pour notre santé en prévenant la diabète. Mais il faut noter qu’avoir un taux d’insuline trop élevé n’est pas une cause de l’obésité, mais une personne obèse peut avoir un taux d’insuline conséquent. Sachez bien faire la différence.

  3. anthony says

    bonjour,
    j’emets des doutes au sujet de ce régime meme si je ne le connais pas suffisemment(à vous de m’aider) mais pensez vous que le pauvre chasseur revenait tous les jours avec son petit poulet bio cueilli avec son arc de fortune ???savez quel quantité mangeait il tout confondu pendant une journée .Alors il est vrai que nous avons une alimentation de m….e je vous l’accorde et qu’il y a beaucoup de positif dans ce régime, mais sur le long terme connait on ce que cela donne sur le plan de la santé ???n’y voyez rien de mal à ce commentaire je trouve que tout cela devient sectaire et qu’il est possible de faire des execptions dans toutes formes de régime .Mais je peux me tromper je n’ai pas vos compétences, simplement je vois à travers ce régime du pour et du contre .J’ai fait un temps des régimes pour pour attérir grosso modo aux alentours de 10% de mg via des diets pour culturistes que je ne ferais plus car meme si mon physique etait bien au dessus de la moyenne c’etait insupportable pour mon entourage .C’est mon expérience que je souhaitais partagé et mon avis donné alors régime paléo Oui mais à petite dose avec des coupures comme tout bon régime .
    au plaisir de vous lire et merci de ne pas m’insulter si je ne partage pas votre point de vue,ceci est un lieu d’échange courtois .
    Anthony

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *